Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 22:36

Je reviens d'une séance de cinéma au cours de laquelle j'ai eu la chance de voir un film de très grande qualité : La piel que habito.

LA-PIEL-QUE-HABITO.jpg

Je passe rapidement sur la maîtrise magistrale d'Almodovar : cadrages, photographie, construction du récit, direction d'acteurs, décors (1) ... En général, je suis très difficile à satisfaire mais là je dois dire que j'ai été subjugué. Ceux qui apprécient ce réalisateur et son univers personnel ne seront pas déçus par ce film. Allez faire un tour ici si vous voulez en lire davantage pour la critique cinématographique.

 

Bien évidemment, en sortant de la salle, battant le pavé parisien de mes semelles, je ne pouvais m'empêcher de faire le lien entre La piel et le jeu de rôle. Que fait Vera sinon incarner un rôle ? Un rôle qu'un maître du jeu, le docteur Legdard a créé pour elle... Un rôle qui n'était pas son rôle de départ... Je ne vous en dis pas plus pour ne pas gâcher la surprise du film mais sachez juste que Vera était initialement très différente...

 

Parfois, dans une partie de jeu de rôle, on se lasse d'un personnage. Dans ces cas là, la plupart du temps, que fait-on ? On change de personnage. On sort une nouvelle fiche. Mais pourquoi ne pas plutôt faire changer le personnage lui-même ? Son caractère, son apparence physique, son métier, son sexe... Au-delà de l'intérêt de jouer un personnage neuf, il y aurait surtout celui de jouer cette transformation, l'excitation mais aussi les douleurs qu'elle peut procurer, surtout si cette transformation n'est pas choisie. Pourquoi, donc, ne pas changer de personnage mais le personnage ?

 

J'ai toute une nuit pour finir d'y réfléchir !

Que la vôtre soit bonne,


Cédric B.

 

 

(1) Seule petite réserve, la bande-son. Almodovar nous avait habitué à un tel niveau d'exigence qu'on lui pardonne difficilement de ne pas toujours se maintenir au plus haut.

 

 

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 12:05

 

Corto Maltese, le pirate sans sabre d'Hugo Pratt

 

 

 

Introduction

« Corto Maltese, un pirate ? » Vous avez probablement tressailli en lisant le titre de cet article. Permettez-moi de tenter de vous convaincre que l'association de ces mots n'est pas si sotte. Nous verrons ensuite en quoi le plus célèbre des héros d'Hugo Pratt peut nous servir d'inspiration pour des parties de jeu de rôle.

 

cortomaltese.jpg

 

Tous les attributs du pirate

Commençons par le commencement. Au nom de quoi peut-on prétendre parler de Corto Maltese comme d'un pirate ? Certes, il n'a pas pillé plus de quatre-cents navires comme Bartholomew Roberts (1682-1722). Certes, il ne s'est pas marié avec quatorze femmes comme Edward Teach, aussi connu sous le nom de « Barbe Noire » (c. 1680-1718). Mais il possède tous les attributs du pirate. Lesquels sont-ils ?

- il se déplace le plus souvent en bateau,

- il porte une boucle d'oreille, comme les pirates (les boucles d'oreilles sont censées protéger de la noyade et empêcher les mauvais esprits de passer par les oreilles pour prendre possession de l'esprit de celui qui la porte),

- la mère de Corto Maltese est une gitane,

- c'est un enfant illégitime abandonné de fait par son père,

- il vit la plupart du temps dans les Antilles, berceau de la piraterie,

- il possède une maison sur les rives de la mer de Chine, berceau de la piraterie (oui, je l'ai déjà dit, mais il y a plusieurs berceaux de la piraterie !),

- il recherche des trésors (comme les mines du roi Salomon, les cités de l'Eldorado...),

- il fréquente (et apprécie) les hors-la-loi,

- c'est un déserteur,

- il déteste d'ailleurs toutes les formes d'autorité,

- il fume (et en ces temps de bien-pensance sanitaire, n'est-ce pas une forme de piraterie ?),

- il vit selon son propre code, refusant les lois officielles des États.

 

 

Et en jeu ?

Maintenant que vous êtes convaincus (n'est-ce pas ?) que Corto a toute sa place parmi les pirates, voyons ce qu'il peut apporter à nos parties de JdR.

Tout d'abord, Corto est rarement seul. Il travaille souvent en groupe. Sur son bateau, il n'est ni solitaire (jouez-vous avec un seul PJ ?), ni entouré de dizaines de marins (jouez-vous avec des dizaines de PJ ?). Le nombre des protagonistes dans Corto Malteseest bien adapté au JdR. Le héros s'entoure souvent de deux ou trois alliés ou... ennemis. C'est là un premier point intéressant pour nous. Corto et ses acolytes peuvent être transposés directement en partie.

Corto est également une source inépuisable de PNJ. L'intrigante Bouche-Dorée, voyante antillaise, ou le magnifique Cush, farouche guerrier de la Corne africaine, bénis soit-il, ne sont que quelques uns des innombrables personnages que vous pouvez aisément recycler. On peut y ajouter Tristan Bantam et sa sœur, jeunes héritiers anglais perdus en plein Pacifique, mais aussi des ennemis hauts en couleurs comme Raspoutine, mystique avide de pouvoir et ennemi récurrent de Corto Maltese, ou encore Le Moine, pasteur défroqué, trafiquant d'esclaves et chef d'une bande de pirates.

Comme par ailleurs Corto a voyagé à travers le monde entier (Antilles, Amérique du Sud, Afrique, Europe, Asie, Océanie...), quelque soit votre terrain d'aventure, vous trouverez des éléments à reprendre.

Enfin, la structure du récit de Corto Maltesene demande qu'à être reprise. Chaque bande dessinée tourne autour d'une intrigue autonome, qui se clôt à la fin du récit. Elle s'intègre cependant à un ensemble plus vaste, qui met en scène des personnages récurrents.

 

Quelques véhicules utilisés par Corto Maltese

- Hispano-Suiza 180 : Mouvement : 60 m/r - 45 km/h, Passagers : 2, Résistance : 3D, Manœuvrabilité : +0, Niveau de Difficulté pour se le procurer (jet de Ressources) : 20, Disponibilité : V, Échelle : 7.

- Moto Peugeot P53 : Mouvement : 70 m/r - 50 km/h, Passagers : 1, Résistance : 2D, Manœuvrabilité : +1D, Niveau de Difficulté pour se le procurer (jet de Ressources) : 20, Disponibilité : V, Échelle : 3.

- Sloop : Vitesse : 3 + vent, Passagers : 6, Résistance : 4D+2, Manœuvrabilité : +1D, Niveau de Difficulté pour se le procurer (jet de Ressources) : 25, Disponibilité : R, Échelle : 10.


« Rendons grâce au Créateur ! Gloire éternelle ! Gloire au divin Seigneur ! »

Finissons par un petit hors-sujet que, j'espère, vous me pardonnerez. Parler de Corto Maltese sans évoquer Hugo Pratt me paraissait relever du sacrilège. L'homme, dont la vie mériterait elle-même d'être racontée, a mis au point un style parfaitement efficace pour narrer les aventures de son héros. Les cadrages sont toujours parfaitement soignés, ainsi que l'enchaînement des cases et la mise en page. Une forte poésie se dégage de l’œuvre, laquelle dépasse les mots ou les images pour les transcender, touchant par là à l'essence même de la bande dessinée.

La plupart des dessins sont en noir et blanc, créant des contrastes violents mettant parfaitement en valeur les pays de lumière que traverse le héros. Leur style très grittyévoque les carnets de croquis pris sur le vif. Cela renforce l'impact de la scène, en donnant l'impression que l'auteur y a assisté personnellement et l'a reproduite sur l'instant. Étonnamment, au milieu de ces dessins qui paraissent comme tracés à la va-vite, on trouve des illustrations d'une incroyable précision. Elles évoquent des planches techniques d'encyclopédie, par exemple pour représenter des voitures, des locomotives... Cela renforce encore l'impression de réel et le contraste entre les deux modes graphiques et particulièrement frappant. Une idée qui peut être parfaitement exploitée sous forme verbale dans une partie de JdR !

On a souvent reproché aux personnages de Corto Maltese leurs poses figées, peu dynamiques. Corto lui-même ressemble au poète de Baudelaire dans L'Albatros : « semblable au prince des nuées, ses ailes de géant l'empêche de marcher ». Oui, les personnages de Pratt sont des pantins désarticulés : car le destin se joue d'eux. Mais les gros plans fréquents sur leur visage, leurs yeux dessinés en lignes concentriques fines qui les rendent magnétiques rappellent que ces pantins aux mains d'un destin cruel garde une étonnante vitalité. Ne rappellent-ils pas ainsi nos chers PJ, remis entre les mains d'un MJ cruel mais qui garde farouchement leur liberté ?

 

Quelques armes utilisées par Corto Maltese

- Poignard : Dommages : +1D - disponibilité : T - prix : ND5

- Carabine Husqvarna Mod .98 : Dommages : 4D+2 - Autonomie : 6 tirs - Portée : 30/60/120 - disponibilité : V - prix : ND15

- Pistolet Luger P08 : Dommages : 3D+2 - Autonomie : 6 tirs - Portée : 15/30/45 - disponibilité : V - prix : ND10

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 19:21

Bonjour,

 

Un petit mot pour vous signaler la réouverture de notre boutique. Vous y trouverez nos ouvrages au format pdf, nos livres "papier" au meilleur prix (prix unique du livre -5% de réduction légale) et d'intéressants pack livre + pdf à prix réduits.

logolulu

N'hésitez pas à y faire un tour.

Cordialement,

Cédric B.

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 10:37

Bonjour,

 

Bigger, disponible sur notre boutique, sur Lulu et sur RapideJdR,est sorti en fin d'été dernier. Avec l'intermède des vacances, nous n'avions pu à l'époque organiser ce concours que nous vous proposons aujourd'hui et qui vous permettra, peut-être, de gagner un exemplaire de base de Campus.

 

Le règlement du concours est le suivant :

1- le texte doit être écrit pour jouer dans l'univers de Campus et en respecter l'esprit,

2- le texte doit présenter un lieu situé à New-York ou dans les environs immédiats de cette ville,

3- outre le lieu, le texte doit présenter deux ou trois personnages liés à ce lieu,

4- le texte doit être d'une longueur minimale de 6.000 signes (espaces compris),

5- le texte doit être envoyé avant le 1er octobre à l'adresse suivante : systemed6 [at] cedric-b.net

6- un des textes reçus sera primé. Son auteur recevra le livre de base de Campus,

7- le nom de l'auteur primé sera annoncé mi-octobre.

 

Campus-bigger-couv

 

Et maintenant, à vos claviers !

 

Cordialement,


Cédric B.

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 10:55

Bonjour,

 

On espère que vous êtes tous en pleine forme et d'attaque pour aborder cette rentrée.

De notre côté, on est au taquet car on s'est fixé un programme chargé avec pas moins de six publications prévues d'ici le printemps 2012. D6 Galaxies ouvrira le bal ce mois-ci. Nous entamerons ensuite un cycle de sortie de suppléments pour nos différentes gammes : D6 Intégral, Tecumah Gulch, Campus et D6 Galaxies bien sûr. 2012 verra aussi la sortie d'un nouveau jeu. Mais cela nous amène loin. Nous aurons le temps d'en reparler en temps voulu.

 

Quoi qu'il en soit, restez en contact et repassez régulièrement sur notre blog. Vous y trouverez des informations intéressantes. Dès samedi ;)

 

Cordialement,

 

Cédric B.

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 17:57

... c'est dans L'emmerdeur international.

 

La journaliste au téléphone m'avait apitoyé. J'avais fini par accepter de lui répondre pour lui rendre service. Elle s'intéressait à la réussite de notre souscription sur Ulule pour  D6 Galaxies. C'était il y a longtemps, bien longtemps. Et voila que je reçois le numéro en pdf. Beurk... Mais qu'est-ce que c'est que ça ? Un peu angoissé à l'idée de me retrouver dans une parution de ce genre, je fouille le net à la recherche de renseignements sur ce mystérieux magazine. Et bien si les informations citées ici sont exactes, ce n'est pas fait pour me réconforter.

 

Une bonne leçon...

 

Sic transit gloria mundi...

 

Cédric B.

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 17:52

Bonjour,

 

Un petit billet rapide pour vous annoncer qu'une promotion intéressante est en place sur Lulu (-20% sur vos commandes).

Profitez-en ; allez faire un tour sur notre boutique. C'est d'autant plus le moment que nous allons devoir bientôt réévaluer les prix de nos ouvrages.

Lulu Logo

 

A bientôt pour des nouvelles fraîches,

 

Cédric B.

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 20:14

Bonsoir,

 

Il ne vous reste plus que quinze jours pour profiter des prix bas de l'été. Au 1er septembre, en raison d'un changement de structure légale, nos prix devront être réévalués.

 

euro

 

À vous de jouer !

 

Cordialement,

 

Cédric B.

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 19:19

Bonjour,

 

Le numéro quatre de Maraudeur devrait sortir fin août ou début septembre. Guettez sa sortie. Vous y trouverez notamment une aide de jeu exclusive pour Campus. Dans le numéro cinq, ce sera un gros scénario pour Tecumah Gulch.

 

maraudeur-ezine-jdr-n3.png

 

D6 Intégral : toujours à vos côtés !

 

Cordialement,


Cédric B.

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 11:01

Bonjour,

 

Le travail sur D6 Galaxies avance bien. Une deuxième vague de documents a été envoyée à la maquette (textes + illustrations).

Jérémie, notre destin est entre tes mains

 

d6galaxiespub

 

Bientôt d'autres nouvelles,

 

Cédric B.

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article

Présentation

  • : D6 Intégral - Votre imagination pour seule limite
  • D6 Intégral - Votre imagination pour seule limite
  • : Blog dédié au système générique de jeu de rôle D6 Intégral.
  • Contact

Recherche