Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 19:39

Bonjour,

 

Il ne vous reste plus que cinq jours pour profiter de notre offre exceptionnelle lancée le 18 octobre pour fêter notre premier anniversaire. Il s'agit d'une réduction de 50% sur tous nos ouvrages (hors D6 Galaxies, pour des raisons légales) chez Lulu (livres papiers) et RapideJdr (pdf).

 

Profitez-en avant qu'il ne soit trop tard !

 

Cordialement,

 

Cédric B.

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 15:42

Bonjour,

Les illustrations "bonus" ont été envoyées ce matin aux souscripteurs qui en avait fait la commande.

En voici un aperçu :

tireapart.jpg

Bonne journée à tous,

Cordialement,

Cédric B.

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 16:00

Bonjour,

 

Le trailer de D6 Galaxies : prologue est officiellement en ligne. Les illustrations sont de Geoffroy Hassoun et Julio. La musique est signée Arnaud Boulin.

 

 

Rappelons que vous pouvez acquérir D6 Galaxies : prologue par nos boutiques Lulu (livre papier) et RapideJdr (pdf).

Et maintenant, savourez.

Cordialement,
Cédric B.

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 18:43

Bonsoir,

 

Alors que D6 Galaxies est désormais disponible pour le grand public, nous vous invitons à rencontrer le dernier maillon de notre chaîne de création, Jérémie Coget aka Intylzah, notre vaillant maquettiste, surtout connu dans le milieu pour être le co-auteur d'Oikouméné. Boucler l'ouvrage dans les délais impartis s'est avéré un sacré challenge pour lui et a obligé à travailler parfois de manière peu orthodoxe ; il s'en est sorti avec brio.

 

Cédric B.

 

oikoumene_couv.jpg

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

Bonjour, Jérémie. Commençons par le commencement, comment as-tu découvert le jeu de rôle ?

Bonjour, Cédric. Comme beaucoup de vieux de ma génération, j'ai commencé dans les années 80 par des livres dont vous êtes le héros, puis en remontant la filière librairie avec L'Oeil Noir. Ensuite ce fut l'engrenage et de nombreux jeux en tant que MJ et joueurs.



Quels sont les jeux qui t'auront le plus marqué dans ta vie de rôliste ?

Il y en a énormément. Avec mon groupe historique (canal officiel), on était tous MJ et très régulièrement nous achetions de nouveaux jeux avec un seul objectif : le plaisir de jouer. Du coup, je suis bon public et il est rare que je ne trouve pas des qualités ou un intérêt de le jouer à un jeu de rôle.

En tant que MJ, mes jeux préférés, dans le désordre le plus complet, sont Paranoïa (le premier maîtrisé, ah les débriefing), Star Wars, Vampire la Mascarade (celui auquel j'ai le plus joué), Deadland, le Livre des Cinq Anneaux (les codes de l'honneur et du bushido permettent des scénarios originaux et obligent les joueurs à se comporter différemment), les Terres Balafrées, In Nomine Satanis/Magnas Veritas (des scénarios délirants et l'excellente campagne « Baron Samedi »), et tous les autres qui n'ont été joués que quelques fois (Pendragon, Vampire l'age des Ténèbres...).

En tant que joueur, je citerai d'abord l'Appel de Cthulhu (pour l'ambiance et les enquêtes), Warhammer (pour la « Campagne Impériale », tout simplement), Ravenloft, Stormbringer, Maléfice, Runequest, Shadowrun (que j'ai pas assez joué à mon goût), Polaris (quel univers ! Sans commentaire par contre pour les règles !) et de nombreux autres essayés à l'occasion (Bushido, Hawkmoon, Earthdawn...).

En tant que lecteur, il y a aussi des jeux qui m'ont marqué. Cops m'a fait comprendre que je n'avais plus vingt ans et que je disposais de moins de temps pour jouer à un si beau jeu et sa campagne. Amnesya 2k51 m'a bien émoustillé avec ses mutants pourchassés, ainsi que Fading Sun, Hurlement (pour les scénarios inspirant lu dans Casus Belli bien longtemps avant l'acquisition du jeu), Guildes (pour l'esprit d'aventure qui émane de ce jeu), l'Appel de Cthulhu (aaah les beaux livres de Sans Détour), et de nombreuses autres sorties de ces dernières années (Anoë, Trinités, Metal Adventure...). Et encore, j'en passe faute de temps.



Et aujourd'hui ? Quels sont ceux que tu prends le plus de plaisir à jouer ?

Aujourd'hui, en vieux dragon, je joue peu et je passe beaucoup de temps à veiller sur ma collection de JdR... Néanmoins, outre les jeux auxquels j'ai participé (Oikouménè, BIA...), j'aime bien maîtriser un L5A à l'occasion. En tant que joueur, je continue à prendre plaisir avec n'importe quel jeu du moment que c'est en agréable compagnie, qu'on soit sérieux mais pas trop et que le « Pschitt Orange » coule à flot !



Quand t'es-tu lancé dans la création de jeu de rôle ?

En fait quasiment dès le début. Mon frère était le créateur de jeu de rôle, moi j'étais le béta-testeur. Puis, peu à peu, j'ai participé plus activement à la conception.

Ensuite, l'arrivée d'Internet a permis plus de contacts avec d'autres rôlistes. Après s'être lancé dans l'aventure du pdf avec Engrenage et Oikouménè, j'ai poursuivi le travail sur Oikouménè en vu de son édition papier et parallèlement je me suis investi dans l'aventure Jeu de Rôle Magazine.

Ce fut une bonne expérience, tant pour le relationnel avec les éditeurs que pour la rencontre avec d'autres rôlistes partageant les mêmes envies que moi. De là, en a découlé, à mon départ de jdr.mag, la création du Studio 09.

 

Quel meilleur souvenir en gardes-tu ?

C'est aucun doute le jour où j'ai tenu le magnifique livre d'Oikouménè entre mes mains.

En deuxième je dirai mon travail sur BIA et surtout celui de direction éditoriale (avec mon double maléfique Jérôme Michel, à moins que ce soit moi le double maléfique) sur la campagne Ghost Dance que nous avons écrite, illustré, maquetté et sortie en moins d'un an. Une superbe campagne que tout bon rôliste se doit d'avoir dans sa ludothèque.

 

bia_ghost_dance.jpg

 

Et le moins bon ?

Le mauvais accueil reçu par Engrenage. Mais comme le dis un certain joueur de foot allemand : tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort.



Qu'apprécies-tu particulièrement dans le fait de maquetter des livres de jeu de rôle ?

L'impression d'avoir un produit fini entre nos mains virtuelles à la fin de la maquette.



Quels sont tes projets d'avenir ?

Des tas, mais combien vont-ils aboutir ? Déjà, je vais continuer à maquetter les jeux de la gamme D6 Intégral et il paraît que le planning des publications à venir est démentiel. Je vais aussi poursuivre la sortie des numéros de Maraudeur et écrire un peu (Oikouménè, D6 Galaxies...).



Merci et très bonne continuation à toi !



Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 19:36

Bonjour,

 

En ce 18 octobre, nous fêtons un événement un peu particulier : notre première année d'existence en tant qu'éditeur.

Ces douze mois ont été relativement chargés pour nous. Nous avons en effet publié six titres, au rythme moyen d'une sortie tous les deux mois :

- D6 Intégral, le livre de base,

- Tecumah Gulch,

- Tecumah Gulch : La Frontière,

- Campus,

- Campus : Bigger,

- D6 Galaxies : prologue, notre dernier-né.

 

Nous tirerons un bilan plus détaillé de nos activités et vous annoncerons nos projets à venir à la fin de l'année. Il vous faudra donc patienter encore un peu pour des informations croustillantes. Sachez simplement qu'un nouveau supplément au moins est prévu pour chacune des gammes déjà éditée et que de nouvelles gammes sont sur nos tablettes.

 

Pour le moment, fêtons ce premier anniversaire. Pour l'occasion, nous offrons une réduction de 50% sur tous nos ouvrages (hors D6 Galaxies, pour des raisons légales) pour une durée de deux semaines chez Lulu (livres papiers) et RapideJdr (pdf). Les prix ont été mis à jour sur ces deux sites.

 

GU67497 4

 

 

En vous remerciant tous pour votre soutien au cours de cette année,

 

Très cordialement,

 

Cédric B.

 

ps : toutes nos excuses pour le retrait du trailer de D6 Galaxies : prologue. Un problème technique dégradait la bande-son. Nous travaillons à le régler rapidement.

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 20:06

Bonsoir à tous,

 

C'est avec une grande joie que je vous annonce la sortie officielle de D6 Galaxies : prologue.

Cet ouvrage est issu d'une souscription et il convient donc de commencer par remercier chaleureusement tous les souscripteurs qui nous ont accordé leur confiance.

 

Annoncé au départ à un format de 180 pages, D6 Galaxies : prologue en pèse finalement 326 !

d6galaxiespub

 

> Vous pouvez dès à présent acheter l'ouvrage papier au prix de 27€ sur notre boutique chez Lulu.

> Il est également possible de le télécharger sur notre site ou de le commander chez Rapide JdR pour soutenir les auteurs.

> Enfin, ceux qui le souhaitent peuvent utiliser le bon de commande (sur notre blog ou notre site) pour effectuer un paiement par chèque.

 

Que les vents solaires vous soient tous propices !

 

Cédric B.

 

ps : une grosse surprise encore demain sur ce blog, revenez nombreux ;)

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 00:00

Bonjour,

 

Nous avons organisé durant l'été un concours permettant de gagner un exemplaire du livre de base de Campus.

C'est aujourd'hui l'annonce du nom du vainqueur.

And the winner is... Quentin Jankovic, pour une vision très... particulière de Ground Zero.

 

Bravo à lui. Il recevra sous peu son lot.

 

Quant aux autres, vous aurez d'autres occasions dans les mois à venir de gagner des lots !

 

Cordialement,

 

Cédric B.

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 08:30

Bonjour à tous,

 

D6 Galaxies : prologue est terminé ou presque. On en est au stade où le produit est achevé mais on n'arrive pas encore à se décider à la libérer. "Je suis sûr qu'il reste encore une faute d'orthographe quelque part", "Attends, t'as vérifié s'il manquait pas une fiche à la fin ?"

Pour vous faire patienter, voici quelques illustrations issues du jeu. Dans D6 Galaxies, vous pourrez jouer treize espèces intelligentes (enfin certaines pensent que toutes ne le sont pas...), dont les humains venus de la Terre,

Humain.jpg

les nobles guerriers Woldens,

woldenlow.jpg

 

ou encore les Kk-yks si vous avez l'esprit communautaire :

kkyk.jpg

 

Quoi ? Vous en voulez encore ?

Demain, si vous êtes sages, je vous réserve ici-même une GROSSE surprise ;)

Bon week-end,

 

Très cordialement,

Cédric B.

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 18:33

Bonjour,

 

Nous achevons aujourd'hui notre tournée dans les milieux extrêmes par une virée en zone radioactive. De quoi vous achever ?

 

fond-ecran-radioactif.jpg

 

Passez tout de même un bon week-end, D6 Galaxies approche...

 

Cordialement,


Cédric B.

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

 

Milieu radioactif

L'exposition à la radioactivité s'exprime en millisieverts (mSv). Il s'agit d'une unité intégrant des facteurs de relativité, par exemple celui de la sensibilité des différents organes aux radiations. Ainsi, la valeur « N » est de 0,12 pour l'estomac et de 0,05 pour le cerveau ou 0,05 pour la peau. Il est de 1 pour un humain et de 0,02 pour une plante et 0,0002 pour un insecte. Ce dernier est donc 500 fois plus résistant aux radiations que l'homme. La radiation naturelle moyenne en France est de 2,4 mSv/an. Elle atteint 9 mSv dans certaines zones de l'Inde et du Brésil. Les travailleurs sur les sites nucléaires peuvent être autorisés à recevoir 20 mSV par an.

Quand un personnage est soumis brusquement à une forte dose radioactive dans un temps bref (de l'ordre d'une heure), il doit effectuer un jet de Résistance (ou de Vigueur). Le ND de ce jet dépend de la radioactivité reçue. Utilisez le tableau suivant :

0,5 mSv en une heure : ND 5

1 mSv en une heure : ND 7

2 mSv en une heure : ND 10

4 mSv en une heure : ND 12

6 mSv en une heure : ND 15 (la dose est potentiellement mortelle)

8 mSv en une heure : ND 20

10 mSv en une heure : ND 22

12 mSv en une heure : ND 25

14 mSv en une heure : ND 30

 

Le jet doit être effectué dès la première minute d'exposition et à chaque nouvelle heure entamée. On doit également refaire un jet si la dose de mSV augmente soudainement de plus de la moitié. En cas de réussite, le personnage ne subit pas de dommage immédiat. Le niveau d'échec indique au contraire les dégâts reçus, à savoir :

Marge d'échec de 1 à 3 : un niveau de blessure,

Marge d'échec de 4 à 6 : deux niveaux de blessure,

Marge d'échec de 7 à 10 : trois niveaux de blessure,

Marge d'échec de 11 et plus : quatre niveaux de blessure.

Refaites un jet pour chaque heure de présence sur un site radioactif. Notez qu'il n'est pas possible de récupérer d'une blessure tant que l'on se trouve dans une zone de forte radioactivité. Tous les niveaux de blessure sont donc cumulatifs, y compris le premier.

 

En terme de jeu, ne vous contentez pas d'annoncer des niveaux de blessure. Voici des exemples de dégâts provoqués par la radioactivité sur le corps humains :

à partir de 1 mSv : vomissements, maux de tête,

à partir de 4 mSv : rougeurs sur la peau,

à partir de 7 mSv : cloques sur la peau,

à partir de 12 mSv : nécrose de la peau, perte de la vue temporaire ou définitive...

 

À long terme, un traitement doit être entrepris à partir du seuil de 2 mSv reçu en une heure. Dans la négative, des séquelles à long terme peuvent survenir : cancer, stérilité... Bien évidemment, il existe des combinaisons de protection contre les radiations. C'est au MJ d'estimer si le personnage peut en disposer et, si oui, dans quel état elles se trouve.

 

Exemple : Julio entre dans un sous-marin nucléaire affecté par une fuite radioactive, sans équipement de protection particulier. Le personnage est exposé dans la première partie du navire à une dose de 4 mSv. Au bout d'une heure, il doit donc effectuer un jet en Résistance (ou Vigueur) d'un ND de 12. Il lance ses dés et obtient un total de 13. C'est une réussite. Poussant plus avant vers la source de la fuite, il se trouve à présent dans une zone à 8 msV. En raison de l'augmentation soudaine, un jet immédiat est requis, d'un ND de 20. S'il veut survivre, le personnage va devoir dépenser des points de personnage, ou avoir beaucoup de chance à son jet.

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 18:49

Bonjour,

 

Remontons à la surface après notre plongée en profondeur du milieu de semaine. Vous pensez que vous êtes sauvé maintenant que vous voyez le ciel et les nuages ? Erreur !

 

ocean.jpg

 

Voici donc des éléments pour gérer les situations de personnages tombés à l'eau.

 

Cordialement,

 

Cédric B.

 

ps : merci à Christophe Calmes pour ses remarques pertinentes sur l'article précédent. Quand j'aurai un peu de temps, je ferai quelques petites modifications subaquatiques.

 

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

Tombé à l'eau

Tomber à l'eau peut sembler anodin. Mais quand la côté la plus proche est à plusieurs milles, le danger devient mortel. Les probabilités de survie varient principalement en fonction de la température de l'eau. Effectuez un jet à partir du temps indiqué dans le tableau, puis pour chaque période donnée.

 

Température de l'eau

Personnage nu (ou en sous-vêtements ou en maillot de bain)

Personnage habillé

33 °C

Temps de survie théoriquement illimité en l'absence de refroidissement

25 °C

Premier jet au bout de 5 heures puis toutes les heures

Premier jet au bout de 10 heures puis toutes les deux heures

20 °C

Premier jet au bout de 45 minutes puis toutes les trente minutes

Premier jet au bout de 3 heures puis toutes les heures

15 °C

Premier jet au bout de 30 minutes puis toutes les vingt minutes

Premier jet au bout d'une heure puis toutes les trente minutes

10 °C

Premier jet au bout de 20 minutes puis toutes les dix minutes

Premier jet au bout de 30 minutes puis toutes les quinze minutes

5 °C

Premier jet au bout de 7 minutes puis toutes les cinq minutes

Premier jet au bout de 15 minutes puis toutes les dix minutes

0 °C

Premier jet au bout de 2 minutes puis toutes les minutes

Premier jet au bout de 5 minutes puis toutes les minutes

 

Le premier jet en Résistance (ou Vigueur) est d'un ND de 10. Chaque jet supplémentaire voit son ND augmenté de 2. En cas de réussite, le statut du personnage n'évolue pas. En cas d'échec, le personnage encaisse un niveau de blessure. Précisons que, compte tenu du contexte (stress, fatigue, environnement agressif...), il n'est pas possible de récupérer d'un niveau de blessure et que tous les niveaux de blessure sont donc cumulatifs.

En fonction de la manière dont le personnage se comporte, vous pouvez modifier le ND du jet en Résistance (ou Vigueur). Si celui-ci possède un équipement de flottabilité, diminuez le ND de 5, s'il prend la position HELP (Heat Escape Lessening Posture), c'est-à-dire en gros une position fœtale dos au vague, diminuez le ND de 5. Si le personnage bouge ou s'agite, par exemple s'il nage, augmentez le ND de 5. Si le personnage se déshabille, passez de la colonne de droite à la colonne de gauche.

Une personne récupéré en mer doit être remontée doucement et en position horizontale. Le principal risque pour lui, une fois à bord est l'hypothermie (voir la partie de ce dossier sur le froid). Pour l'éviter, le rescapé doit être placé au sec, à l'abri du vent. On découpe ses habits et on tamponne son corps puis on le réchauffe doucement. On ne le fait boire une boisson chaude qu'une fois qu'il peut tenir debout. En fonction de la quantité d'eau avalée (estomac) ou inhalée (poumon), le rescapé peut également risquer une noyade ou une « quasi-noyade ». Par suite (le corps provoque une apnée définitive), un arrêt cardiaque peut se déclencher. Il faut alors pratiquer un massage cardio-pulmonaire.

 

Exemple : Julio est à bord d'un navire de trafiquants de drogue sur lesquels il enquête. Repéré, il saute à l'eau pour leur échapper, la nuit couvrant sa fuite. Mais le voilà seul, en pleine mer. L'eau est à 10 °C : il est près de minuit et nous sommes au large des côtes californiennes, aux eaux froides comme chacun sait. Un premier jet d'un ND de 10 est exigible au bout de trente minutes. Mais Julio nage pour espérer atteindre la rive. Le ND est augmenté de 5 et passe à 15. Le joueur lance les dés pour son personnage qui a 4D en résistance. Il obtient un total de 16. C'est un succès. Quinze minutes plus tard, Julio n'a toujours pas été repêché. Il cesse par contre de nager, ayant compris qu'il risquait de s'épuiser en vain. Le ND passe à 12. Il passe à 14 au bout de trente minutes, 16 au bout de 45 minutes, 18 au bout d'une heure. Julio tient bon en dépensant des points de personnage puis un point de destin. Peu à peu, les niveaux de blessure vont cependant s'accumuler s'il ne trouve pas une solution.

 

Une fois récupéré, rien n'indique que vous êtes sauvés. Si vous errez sur un radeau en pleine mer, la déshydratation et l'insolation peuvent menacer (voir parties précédentes) !

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article

Présentation

  • : D6 Intégral - Votre imagination pour seule limite
  • D6 Intégral - Votre imagination pour seule limite
  • : Blog dédié au système générique de jeu de rôle D6 Intégral.
  • Contact

Recherche