Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 21:28

Bonjour,

Un nouvel article de l'Encyclopédie fédérale vous est proposé aujourd'hui. Il s'agit déjà du septième. D'autres sont prévus dans les semaines à venir.

Stay tuned !

Cédric B.

 

*     *     *

 

 

Les croisières “PRL”

par Romuald Finet

 

Il est commun aujourd’hui de naviguer dans l’univers sans se soucier des questions de distances ou de temps. Avant la mise au point des moteurs Dc², la situation était toute autre. De nombreuses technologies furent testées par les Terriens dans le but d'échapper aux frontières de leur système stellaire. Les propulseurs PRL en firent partie.

Lors des premiers essais, la technologie PRL (Plus Rapide que la Lumière) avait déchaîné les passions. Les applications civiles et militaires semblaient sans limites mais l’ombre des hommes d’affaire planait sur cette découverte et jetaient de lourds soupçons sur cette innovation.

Rapidement, des sociétés de transport firent l’essai, avec succès, de ce mode de voyage qui réduisait fortement les temps de transports. Malgré un coût énorme, les profits étaient immenses. Appliquant les règles du profit maximal, certaines sociétés misèrent sur une réduction des coûts en rabotant tout ce qui pouvait l’être. Ce fut les possibilités de sauvetage qui subirent les premières les réductions de coût : finis les canots de survie pour tous les passagers. Seules les premières classes pouvaient espérer en disposer, la plupart du temps. Ensuite vint l'heure de réduire la formation et le nombre des membres d'équipage.

Les premiers incidents eurent lieu avec la compagnie « PRL Xpress », spécialisée dans le transport express de passagers dans d’anciens cargos réaménagés pour transporter le plus grand nombre de passagers dans des conditions relativement sommaires. Vols économiques pour familles de colons sans le sou, départ massif d’équipes techniques à moindre frais, rapatriement de militaires démobilisés, telle était le type de clientèle des croisières « PRL ».

  prl-copie-1.jpg

La catastrophe survint lors de la seconde année d’exploitation. Un rapport établi après le démantèlement de la société pointa du doigt la responsabilité de Cardianais Deer Zooni. Celui-ci avait en effet décidé de supprimer purement et simplement le service de sécurisation d’arrêt des 6 transporteurs de la flotte des croisières « PRL Xpress ». Sans ces services, le coût des voyages était diminué de 27,3% avec un taux de risque, calculé erronément à l’époque à 0,3% de plus. Le responsable des équipes techniques de sécurisation, fraîchement diplômé, avait truqué le rapport remis au Conseil d'Administration de l'entreprise.

La première semaine de retrait du service vit la disparition de tous les cargos des croisières « PRL Xpress ». Ils sont partis mais jamais arrivés à destination. Selon les derniers enregistrements de vol, le lancement des bonds PRL s’est déroulé comme prévu. Puis on en perdit toute trace.

Le lancement du système de propulsion Dc², plus rapide et plus sûr, renvoya aux oubliettes la technologie PRL. Néanmoins, celle-vit toujours. En effet, il arrive parfois que des messages de détresse soient interceptés dans divers endroit de la galaxie, messages dont les sources semblent être les cargos disparus de la « PRL Xpress ». Comment expliquer ce fait déroutant ? Les frégates PRL rejoindront-elles un jour l'espace conventionnel ? Et dans ce cas, dans quel état retrouvera-t-on leurs passagers ?

 

 

Pour jouer

- Un des cargos transportait le dirigeant de Radik Rok, une richissime société terrestre. Celle-ci combat aujourd'hui avec les corporations et possède les océans de Gury 3, océans qui sont aujourd’hui la principale source de Garnite pure, minerai utilisé dans la confection des toutes dernières armures de combat de type X-45. Porté disparu depuis des siècles, la propriété de l'entreprise est passée depuis des générations entre les mains de ses héritiers. Que se passerait-il s'il revenait de l'espace PRL ? La Fédération aurait grand intérêt à réussir à le sauver pour déstabiliser une entreprise corporatiste.

- Le cargo « 7 » de la « PRL Xpress » est actuellement repéré et stable. « 7 » ? Oui, « 7 » comme dans « le septième transporteur que les croisières PRL mettaient à disposition d’une clientèle sélectionnée qui avait besoin d’un mode de transport discret et surtout sans identification ». « 7 » comme dans « le cargo qui transportait une souche du virus mutagène H45-G ». Comme dans « le cargo que plusieurs factions recherchent depuis un siècle car porteur de la dernière souche du dit virus ». Comme dans « le cargo que vous avez été chargé de détruire ainsi que toute personne qui pourrait rentrer en contact avec le virus ». Comme dans « le cargo sur lequel on vous a envoyé en mission suicide pendant que des unités paramilitaires se préparent à vous éliminer une fois la mission réussie ou non ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : D6 Intégral - Votre imagination pour seule limite
  • D6 Intégral - Votre imagination pour seule limite
  • : Blog dédié au système générique de jeu de rôle D6 Intégral.
  • Contact

Recherche