Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 19:36

Bonjour,

 

Nous inaugurons aujourd'hui une nouvelle rubrique : les Inspirations. Il s'agit de vous présenter une oeuvre marquante dans l'esprit de l'un de nos jeux (Tecumah Gulch ou, bientôt, Campus), un film, un roman, une bande dessinée, et de vous en donner des pistes pour l'utiliser dans une de vos parties de JdR.

Et aujourd'hui, sous vos yeux ébahis...

 

 

RIO GRANDE (film)

riogrande.jpg

Fiche technique :

Titre original : Sons of the pioneers

Réalisateur : John Ford

Année : 1950

Durée : 110 min (noir et blanc).

Distribution : John Wayne et Maureen O'Hara.

 

Présentation :

En 1950, John Ford est au sommet de son art. Depuis plus de dix ans, il a pris l'habitude de filmer les décors grandioses du Sud-Ouest états-unien. Dans Rio Grande, il retrouve son acteur fétiche, John Wayne. Ce dernier interprête son personnage avec une réelle humanité. À ses côtés, Maureen O'Hara est plus belle que jamais et son jeu d'actrice frôle la perfection. Si on accepte de mettre de côté le manichéisme outrancier de l'oeuvre, on ne pourra que rendre hommage à ce film qui hisse le western au rang de classique.

 

Résumé :

Le Lieutenant-Colonel Kirby Yorke est stationné dans un fortin à la frontière du Texas. Sa vie est bouleversée avec l'arrivée simultanée au campement de son fils engagé comme soldat, de sa femme qui souhaite le récupérer et l'attaque des Apaches.

 

Mots-clés :

Décors grandioses, cavalerie, famille, honneur, Indiens, Mexique.

 

Histoire :

Une colonne revient au fort. Les soldats, accompagnés d'éclaireurs indiens, retrouvent leur famille. Elle ramène des blessés, des colons attaqués par des Apaches qui ont fui au Mexique et ainsi échappé aux soldats. Lors du debriefing, le Lieutenant-Colonel Kirby Yorke apprend que son fils, qu'il n'a pas vu depuis quinze ans, vient d'être recalé à West Point, l'école d'officier de la cavalerie à cause de l'épreuve de mathématiques. De jeunes recrues arrivent alors, parmi lesquelles Jefferson Yorke, son rejeton. Un long et difficile entraînement commence. Certaines recrues se révèlent être des cavaliers hors pair. Bien sûr, il y a aussi les plaisantins de service. Les nerfs lâchent parfois et des bagarres se déclenchent. Alors que le jeune Yorke considéré comme un binoclard protégé par son paternel gagne l'estime de ses pairs, Kathleen Yorke débarque au camp, retrouvant son mari. Elle espère faire sortir son fils de l'armée. Son mari s'y oppose et la situation est d'autant plus tendue que durant la guerre de Sécession l'officier, dans l'armée du Nord, avait fait brûler pour raisons stratégiques le domaine de sa femme, Sudiste. Maladroits, ils peinent à se retrouver malgré l'amour profond qui les lie. Durant la nuit, les Apaches attaquent et enlèvent des enfants avant de se réfugier au Mexique. Après bien des atermoiements, le Général Sheridan ordonne à Yorke de franchir la frontière pour récupérer les enfants. Les soldats franchissent donc le Rio Grande, violant les traités internationaux...

Bientôt, la base indienne (un village abandonné) est repérée grâce à l'aide d'un déserteur en quête de rédemption. Il est temps de préparer un plan pour donner l'assaut.

 

Personnages :

- Lieutenant-Colonel Kirby Yorke : Athlétique, Kirby est proche de ses hommes, endurant, dur au mal... Exigeant, il sait se montrer généreux quand il s'agit de récompenser ses braves. Yorke ne s'embarasse pas des paperasses et de la diplomatie. Seul compte pour lui son sens de la justice. Courageux, il est prêt à risquer sa vie pour sauver des innocents.

- Général Philip Sheridan : Cynique et désabusé vis-à-vis des élites à Washington, Sheridan reste souvent distancié avec ses hommes. Il n'en voue pas moins estime et respect envers Yorke avec qui il a un long vécu. L'homme s'habille avec soin et ressemble plus à un dandy qu'à un général de l'armée des États-Unis d'Amérique.

- Sergent Quincannon : Il ressemble à un ours au visage mal dégrossi. Volubile et bavard, Quincannon est le plus vieil ami de Yorke. Ils ont fait la guerre de Sécession ensemble. Franc et entier, Quincannon peut passer d'un éclat de rire à une phase dépressive dans la même minute.

- Jefferson Yorke : Très jeune, Yorke ne rêve que de gagner l'estime de son père. Ayant échoué à West Point, il s'engage comme simple cavalier, acceptant toutes les remontrances et toutes les difficultés de la vie de camp. Par son honnêteté et son courage, il gagne l'estime de ses camarades.

- Kathleen Yorke : Fière et digne, Kathleen est une femme au caractère bien trempé. Seul l'amour qu'elle porte à son mari l'amène parfois à transiger. Sudiste, elle se moque de l'armée et de la justice fédérale.

- Travis Tyree : Ce sudiste séducteur est accusé d'homicide. En réalité, celui qui est mort s'est tué avec son arme mais il était du Nord et Travis a été suspecté de l'avoir assassiner par amour pour sa soeur. Fin cavalier, espiègle, Travis fuit quand un marshall arrive au camp. Mais il n'abandonne pas ses compagnons et il poursuit seul sa mission : retrouver le camp apache. Il regagne ainsi l'estime de tous.

- Les enfants prisonniers : Enfants de colons, ils sont joyeux et courageux. Ils incarnent la jeunesse d'une Amérique qui se pense triomphante et ne recule pas devant les dangers.

- Les Indiens : Clairement identifiés à des animaux dans la manière de les filmer, John Ford en fait des êtres lâches, incapable de reconnaissance (Yorke les félicite au début du film) et juste bon à tomber par grappe de dix sous les balles des soldats.


 

Pour utiliser l'oeuvre en jeu de rôle :

Vous n'aurez guère de mal à transposer l'aventure de Rio Grande à Tecumah Gulch car nous sommes en plein dans la région et dans la période du jeu. Les joueurs peuvent classiquement incarner des soldats (Yorke Sr, York Jr, Quincannon, Tyree...). Dans ce cas, l'histoire est écrite et vous n'aurez aucun mal à la faire jouer. Même les parties de role play sont dans le film (relations mari-femme, père-fils, Quincannon-Kathleen, personnage de Tyree, objectif personnel de Jefferson...) ! Plus original, vous pouvez demander aux joueurs d'incarner les enfants enlevés. Dans ce cas, vous devez songer à l'adaptation. Au début, les enfants peuvent par exemple essayer d'échapper à la vigilance de leurs parents pour s'entraîner en secret. Enfin, vous pouvez très facilement introduire des personnages déjà créés. Il suffit qu'ils soient présents au camp au moment de l'attaque pour être impliqués, Sheridan pouvant les mobiliser de force en cas de besoin.

Si vous souhaitez allonger la sauce, voici quelques éléments auxquels réfléchir. Dans le film, les Mexicains sont conciliants. Que se passerait-il s'ils voulaient légitimement empêcher l'entrée des soldats nord-américain dans leur pays ? L'escarmouche pourrait dégénérer en conflit diplomatique d'envergure. Le film élude par ailleurs le retour au camp. Or, cette partie est peut-être plus délicate que le voyage aller. Des soldats qui attaquent des Indiens, c'est naturel. S'ils ont des marmots dans les pattes, voila qui complique la tâche.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article

commentaires

ebatbuok 29/12/2010 00:15


Hum. Un thread a été ouvert sur casusbelli pour parler d'alcool...
Mais sinon, houps : wikipedia sera ton ami pour comprendre tout ce qu'il y a de bon à boire.
Je ne peux que te conseiller sur le whisky : un talisker 10 ans, un lagavulin 16 ans ou un Macalan 12 ans (16 si tu as plus de moyen et c'est la fête)


ebatbuok 25/12/2010 11:03


Ouais, mais on boit quoi comme Tequila pour regarder ça ?


Cédric B. 28/12/2010 20:12



Le réveillon du 31 étant en approche, je suis preneur de toute proposition ;)



Présentation

  • : D6 Intégral - Votre imagination pour seule limite
  • D6 Intégral - Votre imagination pour seule limite
  • : Blog dédié au système générique de jeu de rôle D6 Intégral.
  • Contact

Recherche