Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 16:52

 

Bonsoir,

 

Tout d'abord, un grand et sincère « merci » aux premiers souscripteurs à D6 Galaxies. Nous n'attendions pas un tel engouement. Cette marque de confiance nous honore et nous motive énormément. Nous ferons tout pour ne pas la décevoir ! 

 

Vous trouverez ci-dessous un résumé de l'historique du jeu. Attention, il ne s'agit pas d'un extrait du livre dans lequel cette partie sera bien plus développée, juste d'une synthèse pour vous en donner un avant-goût.

 

Mercredi, nous mettrons en ligne des visuels du jeu.

 

D'ici là, bonne lecture et n'hésitez pas à nous faire part de vos retours. L'ouvrage est bien avancé mais des éléments peuvent encore être modifié. Si vous avez une bonne idée, rien n'empêche que nous l'intégrions !

 

Très cordialement,

 

Cédric B.

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

 

HISTOIRE

 

Aux origines... (jusqu'à -42)

Au centre de l'univers se trouvent les Constellations. Elles sont les plus vieilles étoiles qui soient, les premières issues de la déflagration initiale. Là, des espèces évoluées purent voir le jour, fonder des civilisations et coloniser l'espace, avant même que la vie apparaisse sur Terre.

Dans les Constellations, aussi loin que remontent les mémoires, les Dorgs alliés aux Woldens faisaient la guerre aux Azuréens et leurs coalisés, les Ashikis. Des trêves suspendaient parfois le conflit. Elles ne duraient jamais bien longtemps. Dans les combats, chaque camp avait ses spécificités. Les Dorgs formaient des armées puissantes et disciplinées. Ils avançaient méthodiquement, secteur par secteur, les troupes de choc des Woldens à leur tête. Les Azuréens compensaient par des coups d'éclats mémorables, des stratégies risquées mais parfois payantes et les capacités des commandos spéciaux Ashikis. À l'écart des conflits, les Florants jouaient le rôle d'intermédiaires lors des négociations.

 

Contact et fin des guerres (jusqu'à -42 à +1)

Un jour, un événement remit en cause tous les équilibres. Les humains débarquèrent dans les Constellations. Bien que nés plus tardivement, à la périphérie de l'Univers, les Hommes avaient fini par découvrir à leur tour des moyens de transport supra-luminiques. Profitant de l'absence de rivaux dans leur secteur, ils avaient prospéré et avait atteint les galaxies habitées par les Azuréens. Ces derniers cherchèrent à s'allier à ces étranges nouveaux venus revêtus de combinaisons blanches. Mais les humains comprirent rapidement que les Azuréens n'étaient pas, comme ils le prétendaient, un peuple pacifique agressé par de sauvages ennemis. Après avoir participé à quelques combats à leurs côtés, ils se mirent donc en retrait avant d'œuvrer avec les Florants à établir la paix dans les Constellations. La guerre posait en effet un gros problème aux humains : elle gênait le commerce et l'accès aux immenses ressources des planètes du secteur.

 

La création de la Fédération (+1)

Après bien des déboires, les Humains parvinrent à leur but : la paix. Ils établirent la Fédération et bâtirent pour en faire son siège une planète artificielle au centre physique de l'univers. Ils gagnèrent au passage des fortunes par les sommes qu'ils demandèrent aux autres peuples en contrepartie des travaux. Chacun des six peuples de la Fédération possédait une voix au Conseil, les décisions se prenant par un vote positif d'au moins quatre voix. Un nouveau calendrier fut promulgué avec l'année de création de la Fédération comme an I. Les missions de la Fédération étaient simples : protéger l'espace contrôlé d'éventuelles invasions extérieures, empêcher toute crise interne susceptible de déclencher une guerre et explorer les zones inconnues des galaxies voisines à la recherche de nouvelles ressources.

 

Paix et prospérité (+1 à +322)

Une longue ère de prospérité s'établit. Le commerce se développa de manière fulgurante et enrichit les humains au-delà de tout. Un service rationnel d'exploration fut mis en place afin d'étendre les limites l'espace connu. Rapidement, la Fédération entra en contact avec de nouvelles espèces intelligentes : les Elviots dotés de pouvoirs psychiques et choisissant la neutralité, les métamorphes Jealen qui choisirent de couper toute relation officielle avec la Fédération, les Gralish qui, après une longue guerre, entrèrent dans la Fédération, disposant d'une septième voix au Conseil, les Gundans qui firent de même dès les premiers contacts avec les émissaires fédéraux et, enfin, les So-Ko-Ssel qui entrèrent aussitôt en guerre contre la Fédération. Si un moment les So-Ko-Ssel menacèrent l'existence des peuples de la Fédération, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Leur présence impose une surveillance importante de nombreux secteurs mais ils ne semblent plus représenter un danger immédiat pour l'avenir de la Fédération, se contenant de raids épisodiques sur les mondes frontaliers.

 

La crise de Vadenian (+322)

Au cours des guerres contre les So-Ko-Ssel, une grave question juridique se posa. Quel devrait être le statut de la planète Vadenian, prise aux So-Ko-Ssel ? Les Corporations exigèrent que le processus classique de colonisation, qui s'applique lors de la découverte d'une nouvelle planète, soit respecté. Cela signifiait que celles-ci puissent en accaparer les richesses. Au contraire, les fonctionnaires de la Fédération mirent en avant le fait que juridiquement cette planète n'avait pas été découverte de manière classique mais conquise lors d'une guerre, cas non prévu dans les protocoles commerciaux liant les Corporations et la Fédération.

Au départ, chacun avança ses arguments. Les Corporations rappelèrent que c'étaient elles en réalité qui avaient permis la création de la Fédération, qu'elles avaient toujours respecté les accords passés et qu'elles étaient à la base de la prospérité qui profitait à tous. Il était vrai que les cinq grandes Corporations étaient de fait les fondatrices de la Fédération. Il était vrai également que tant que la Fédération favorisait leurs affaires elles l'avait soutenue. Mais avec le temps la Fédération avait fini par développer son propre mode de pensée et prendre son autonomie. Elle n'acceptait plus de tutelle. Lors d'une ultime crise, les Corporations changèrent de ton et passèrent aux menaces : elles rappelèrent qu'elles possédaient le quasi-monopole des transports et des communications inter-stellaires, de l'extraction minière, de la fabrication d'armes, etc. Les émissaires fédéraux feignirent de se soumettre. Gagnant du temps, ils éditèrent dans la nuit un acte de confiscation des biens des Corporations. La guerre était déclarée.

 

La guerre civile (+322 à +434)

Chacun des deux camps pensait l'emporter rapidement. Il n'en fut rien. L'acte de confiscation ne put être réellement exécuté que dans les mondes centraux. Les Corporations conservaient pratiquement la moitié de leurs richesses et se repliaient sur les mondes frontaliers. La guerre commençait et elle dépassait les clivages raciaux. Même si globalement la Fédération représentait chaque peuple de manière plus équilibrée et que les Corporations connaissait une sur-représentation des Humains, chaque race était divisée entre les deux camps. Un problème particulier se posait pour les Terriens. Ils étaient originaires d'une région lointaine et devaient franchir une immense distance avant de rejoindre les Constellations. La Terre était aux mains des Corporations et elle rejoignit leur camp. Les colons humains des Constellations et leurs descendants, soit plusieurs dizaines de millions d'individus, se divisèrent eux, en deux parties égales.

Après une période confuse, les forces s'équilibrent. La Fédération tient aujourd'hui fermement le centre et les Corporations dominent la périphérie. Entre les deux se trouve un vaste champ de bataille où les uns et les autres l'emportent chacun tour à tour. Comment faire pencher la balance ? Comment vaincre son adversaire ? Certains pensent que la clé peut être le rôle des So-Ko-Ssel. D'autres espèrent être les premiers à découvrir une planète sur laquelle se trouverait un élément propice à la victoire.

 

La Grande Rupture (+434)

En +434, en pleine guerre, un événement sans commune mesure brouille les cartes : toute relation soudainement est coupée avec la Terre. Les sauts vers la Terre par la dimension Dc² ne fonctionnent plus. Ceux qui s'y essaient se retrouvent aux alentours de la constellation d'Orion, à plus de 26 années-lumières, soit des siècles de transports sans accès par la dimension Dc². Depuis 434 donc, aucun vaisseau parti des Constellations n'a plus rallié la Terre et aucun vaisseau de la Terre n'a plus rallié les Constellations. En outre, les communications via le réseau Métanet ne fonctionnent plus. Un silence angoissant emplit les ondes. Des signaux lumineux et radios puissants ont été émis depuis les Constellations mais des siècles seront nécessaires avant d'obtenir une éventuelle réponse.

Cet événement est d'autant plus troublant, qu'il a eu lieu sans le moindre élément annonciateur et sans signe visible extérieur : ni explosion, ni rayonnement particulier. Durant quelques semaines, les combats stoppèrent. La stupeur et la crise économique permirent un moment aux tenants d'un règlement diplomatique du conflit de se faire entendre. Mais les armes reprirent rapidement le dessus. Les combats ont repris dans la galaxie et font rage, plus que jamais.

 

Stupeur et tremblements (+434 à aujourd'hui)

Nous sommes en +458. La guerre entre les Fédérations et les Corporations continue. La Terre reste perdue. Et maintenant ? Maintenant, c'est à vous de jouer !

Prendrez-vous partie pour la Fédération ou les Corporations ?

Préférerez-vous mener une vie libre mais dangereuse, en dehors des territoires contrôlés par les camps en guerre ? Profiter de la guerre pour mener des activités lucratives de contrebande ou de piraterie ?

Arpenterez-vous les secteurs inconnus à la recherche de nouvelles planètes, de nouveaux peuples, d'artefacts légendaires ? Tenterez-vous de nouer un accord avec les So-Ko-Ssels pour que votre camp l'emporte ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article

commentaires

ebatbuok 03/05/2011 01:37


Pour mon compte, j'apprécierai que dans un cadre SF comme celui là, on puisse effectivement (en entendant le mot Galaxies) parler d'aliens, de pouvoirs de l'esprit, de vieilles ruines de
civilisations oubliées...
C'est quand même plus zouli la SF quand tu as plus que la vie des nous autres.


Cédric B. 03/05/2011 07:50



Bonjour,


Merci pour ton message.


Voici quelques info pour te répondre.


Il y a pour le moment 11 espèces intelligentes jouables : les humains venus de la Terre +10 (et pour préciser : 5 majeures, membres de départ de la Fédération et 5 vivant à la périphérie, moins
courantes). Il y a des ruines de civilisations oubliées (on se trouve dans la zone de l'univers qui a la plus vieille épaisseur de temps). Les pouvoirs de l'esprit existent (certains personnages pourront avoir des compétences psy) mais par contre seront lights.


Si tu as d'autres questions, n'hésite pas !


Cédric B.



Last But Not Least 02/05/2011 19:20


Ce texte fait bien envie. On sent plein de possibilité !


Cédric B. 03/05/2011 07:51



Bonjour,


C'est un peu l'esprit de Galaxies : un jeu ouvert pour adulte. Le risque dans ces situations c'est d'être perdu dans l'immensité mais on a toute une section dédiée pour présenter les différentes
possibilités de jeu (jouer pour la Fédé, les Corpo, jouer des Indépendants, etc).


Merci en tous cas et à bientôt,


Cédric.



Présentation

  • : D6 Intégral - Votre imagination pour seule limite
  • D6 Intégral - Votre imagination pour seule limite
  • : Blog dédié au système générique de jeu de rôle D6 Intégral.
  • Contact

Recherche