Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 18:43

Bonsoir,

 

Alors que D6 Galaxies est désormais disponible pour le grand public, nous vous invitons à rencontrer le dernier maillon de notre chaîne de création, Jérémie Coget aka Intylzah, notre vaillant maquettiste, surtout connu dans le milieu pour être le co-auteur d'Oikouméné. Boucler l'ouvrage dans les délais impartis s'est avéré un sacré challenge pour lui et a obligé à travailler parfois de manière peu orthodoxe ; il s'en est sorti avec brio.

 

Cédric B.

 

oikoumene_couv.jpg

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

Bonjour, Jérémie. Commençons par le commencement, comment as-tu découvert le jeu de rôle ?

Bonjour, Cédric. Comme beaucoup de vieux de ma génération, j'ai commencé dans les années 80 par des livres dont vous êtes le héros, puis en remontant la filière librairie avec L'Oeil Noir. Ensuite ce fut l'engrenage et de nombreux jeux en tant que MJ et joueurs.



Quels sont les jeux qui t'auront le plus marqué dans ta vie de rôliste ?

Il y en a énormément. Avec mon groupe historique (canal officiel), on était tous MJ et très régulièrement nous achetions de nouveaux jeux avec un seul objectif : le plaisir de jouer. Du coup, je suis bon public et il est rare que je ne trouve pas des qualités ou un intérêt de le jouer à un jeu de rôle.

En tant que MJ, mes jeux préférés, dans le désordre le plus complet, sont Paranoïa (le premier maîtrisé, ah les débriefing), Star Wars, Vampire la Mascarade (celui auquel j'ai le plus joué), Deadland, le Livre des Cinq Anneaux (les codes de l'honneur et du bushido permettent des scénarios originaux et obligent les joueurs à se comporter différemment), les Terres Balafrées, In Nomine Satanis/Magnas Veritas (des scénarios délirants et l'excellente campagne « Baron Samedi »), et tous les autres qui n'ont été joués que quelques fois (Pendragon, Vampire l'age des Ténèbres...).

En tant que joueur, je citerai d'abord l'Appel de Cthulhu (pour l'ambiance et les enquêtes), Warhammer (pour la « Campagne Impériale », tout simplement), Ravenloft, Stormbringer, Maléfice, Runequest, Shadowrun (que j'ai pas assez joué à mon goût), Polaris (quel univers ! Sans commentaire par contre pour les règles !) et de nombreux autres essayés à l'occasion (Bushido, Hawkmoon, Earthdawn...).

En tant que lecteur, il y a aussi des jeux qui m'ont marqué. Cops m'a fait comprendre que je n'avais plus vingt ans et que je disposais de moins de temps pour jouer à un si beau jeu et sa campagne. Amnesya 2k51 m'a bien émoustillé avec ses mutants pourchassés, ainsi que Fading Sun, Hurlement (pour les scénarios inspirant lu dans Casus Belli bien longtemps avant l'acquisition du jeu), Guildes (pour l'esprit d'aventure qui émane de ce jeu), l'Appel de Cthulhu (aaah les beaux livres de Sans Détour), et de nombreuses autres sorties de ces dernières années (Anoë, Trinités, Metal Adventure...). Et encore, j'en passe faute de temps.



Et aujourd'hui ? Quels sont ceux que tu prends le plus de plaisir à jouer ?

Aujourd'hui, en vieux dragon, je joue peu et je passe beaucoup de temps à veiller sur ma collection de JdR... Néanmoins, outre les jeux auxquels j'ai participé (Oikouménè, BIA...), j'aime bien maîtriser un L5A à l'occasion. En tant que joueur, je continue à prendre plaisir avec n'importe quel jeu du moment que c'est en agréable compagnie, qu'on soit sérieux mais pas trop et que le « Pschitt Orange » coule à flot !



Quand t'es-tu lancé dans la création de jeu de rôle ?

En fait quasiment dès le début. Mon frère était le créateur de jeu de rôle, moi j'étais le béta-testeur. Puis, peu à peu, j'ai participé plus activement à la conception.

Ensuite, l'arrivée d'Internet a permis plus de contacts avec d'autres rôlistes. Après s'être lancé dans l'aventure du pdf avec Engrenage et Oikouménè, j'ai poursuivi le travail sur Oikouménè en vu de son édition papier et parallèlement je me suis investi dans l'aventure Jeu de Rôle Magazine.

Ce fut une bonne expérience, tant pour le relationnel avec les éditeurs que pour la rencontre avec d'autres rôlistes partageant les mêmes envies que moi. De là, en a découlé, à mon départ de jdr.mag, la création du Studio 09.

 

Quel meilleur souvenir en gardes-tu ?

C'est aucun doute le jour où j'ai tenu le magnifique livre d'Oikouménè entre mes mains.

En deuxième je dirai mon travail sur BIA et surtout celui de direction éditoriale (avec mon double maléfique Jérôme Michel, à moins que ce soit moi le double maléfique) sur la campagne Ghost Dance que nous avons écrite, illustré, maquetté et sortie en moins d'un an. Une superbe campagne que tout bon rôliste se doit d'avoir dans sa ludothèque.

 

bia_ghost_dance.jpg

 

Et le moins bon ?

Le mauvais accueil reçu par Engrenage. Mais comme le dis un certain joueur de foot allemand : tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort.



Qu'apprécies-tu particulièrement dans le fait de maquetter des livres de jeu de rôle ?

L'impression d'avoir un produit fini entre nos mains virtuelles à la fin de la maquette.



Quels sont tes projets d'avenir ?

Des tas, mais combien vont-ils aboutir ? Déjà, je vais continuer à maquetter les jeux de la gamme D6 Intégral et il paraît que le planning des publications à venir est démentiel. Je vais aussi poursuivre la sortie des numéros de Maraudeur et écrire un peu (Oikouménè, D6 Galaxies...).



Merci et très bonne continuation à toi !



Partager cet article

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : D6 Intégral - Votre imagination pour seule limite
  • D6 Intégral - Votre imagination pour seule limite
  • : Blog dédié au système générique de jeu de rôle D6 Intégral.
  • Contact

Recherche