Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 12:35

Bonjour,

Les plus observateurs l'auront remarqué : notre série annoncée au départ être constituée de cinq articles vient de s'étoffer. Ce ne sont plus cinq mais sept propositions détaillées de "bidouillages" de règles que nous allons finir de vous proposer d'ici les vacances.

Plus que jamais : votre imagination pour seule limite !

Bien à vous,

Cédric.

* * *

Le Yin et le Yang

 

Intentions

Le soleil et la lune, le feu et la glace, le sud et le nord... Chacun porte en lui les germes de l'autre, chacun est dépendant de l'autre, chacun n'existe pleinement que par l'autre. Le succès amène l'échec. La réussite engendre la défaite. Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Bref, nous vous proposons ici de réfléchir à un système permettant d'équilibrer en permanence les rapports de force durant l'aventure entre les P.J. d'un côté et leurs opposants de l'autre. L'intérêt ? L'aventure vole de rebondissements en rebondissements, les P.J. savent qu'il pourront se sortir des pires impasses mais aussi que la victoire ne leur est jamais acquise.

 

Exemples

Au-delà de la philosophie orientale, les récits dans lesquels le « karma » des héros virent du tout au tout et les mène du Diyu au Nirvana. Parmi ceux qui ont connu les plus grands succès, citons le célèbre Tintin. Selon les cas, il peut trouver une pioche dans une cellule pour se creuser un tunnel (!), échapper miraculeusement à un peloton d'exécution ou se jeter sans le savoir dans les bras de ses adversaires. De manière plus sérieuse, songez à la guerre de Troie. Le destin des plus grand héros, de Patrocle, Achille ou Hector est scellé par les querelles des Olympiens. Parfois la balance du destin penche en faveur des Achéens ; parfois en faveur de celle des Troyens.

Dépoussiérez vos vieux scénarios (5/7)

Pourquoi ?

Pourquoi la roue du destin tournerait-elle parfois en faveur et parfois en défaveur des P.J. ? Deux options s'ouvrent à vous :

  • rien ne vous oblige à justifier ce choix. Après tout, il s'agit de ressorts scénaristiques classiques. Jouez et amusez-vous.

  • si vous souhaitez asseoir ces choix sur un fondement scénaristique, vous pouvez reprendre et aménager des mythes célèbres, utiliser des concepts philosophiques en les rhabillant d'oripeaux medfan. Des dieux sont-ils en lutte, dont les actions interfèrent avec celles des humains, parfois en leur faveur, parfois en leur défaveur ?

 

Comment ?

Constituez deux réserves de dés, une en faveur des P.J. (pour plus de commodités, appelons-la réserve de la « Lumière »), l'autre en leur défaveur (réserve de l' « Ombre »). Chaque fois que les P.J. réussissent un jet, ajoutez un dé dans la réserve de l'Ombre. Chaque fois qu'ils ratent un jet, ajoutez un dé dans la réserve de Lumière.

À tout moment, les P.J. peuvent puiser dans la réserve de Lumière et utiliser tout ou partie des dés qui s'y trouvent pour les ajouter à l'un de leurs dés dans un jet. Le M.J peut faire de même avec la réserve d'Ombre.

Ces dés peuvent se cumuler avec les bonus liés à des dépenses de Points de Personnage ou de Points de Destin pour améliorer ses jets. Cependant, on ne peut utiliser plus de dés depuis la réserve que la valeur du Code-Dé de l'Attribut ou de la Compétence utilisée.

De manière plus difficile à gérer mais pas moins intéressante, vous pouvez également alimenter les réserves avec un à deux dés suite à des décisions de votre part. Si par exemple les P.J. sont bloqués dans une enquête et que vous les aidez en mettant en scène un événement favorable qui les aide à avancer, vous pouvez en contrepartie ajouter un ou deux dés à la réserve d'Ombre. À l'inverse, si les P.J. progressent trop vite et que vous les freinez en rajoutant un obstacle sur leur route, ou en en augmentant la difficulté, vous pouvez ajouter un ou deux dés dans la réserve de Lumière.

 

Éléments à prendre en compte

Méfiez-vous des « optimisateurs » : ils pourraient laisser les dés s'accumuler dans leur réserve en début de la partie et se les garder au chaud pour le dernier chapitre du scénario. Cela lui retirerait tout intérêt en terme de suspens.

N'hésitez pas, de manière arbitraire ou en vous basant sur le fondement mythologique de votre monde, à remettre les réserves à zéro avant la dernière partie de votre aventure ou à en limiter les possibilités d'utilisation.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : D6 Intégral - Votre imagination pour seule limite
  • D6 Intégral - Votre imagination pour seule limite
  • : Blog dédié au système générique de jeu de rôle D6 Intégral.
  • Contact

Recherche