Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 08:24

Bonjour,

Avant-dernière étape de cette série de billets à destination des M.J. bricoleurs.

Très bonne lecture à vous,

Cédric B.

Dépoussiérez vos vieux scénarios (6/7)

À quitte ou double

 

Intentions

Dans la proposition précédente, nous vous donnions des éléments en vue de constituer des réserves de dés qui permettent d'équilibrer les cours contradictoires et tumultueux du destin. Reprenons cette idée de réserve de dés mais dans une approche plus chaotique en vue de favoriser les rebondissements les plus inattendus. En effet, P.J. et M.J. puisent dans une réserve unique, de manière aléatoire. Plus l'aventure avance, plus la réserve grossit et plus ses effets sont potentiellement forts. Mais en faveur de qui ?

 

Exemples

On s'inspire ici en grande partie des codes des séries télévisées dans lesquelles les rebondissements s'effacent les uns les autres (on pense très fort à Game of throne).

 

Pourquoi ?

Pourquoi au fil de l'aventure les capacités d'action des P.J. comme des P.N.J augmenteraient-elles ?

Vous pouvez lier ce phénomène à des théories mystiques, religieuses ou philosophiques. Vous pouvez ainsi construire quelque chose autour de l'idée d' « entropie croissante de l'univers ». Ces justifications auraient un intérêt essentiel en terme de background. Mais en terme scénaristique, ne vous obligez pas à les employer. Il est maintenant intuitivement acté par les lecteurs comme les spectateurs que plus un récit avance plus les combats, les duels, les épreuves sont difficiles et impliquent des niveaux d'enjeux plus élevés.

 

Comment ?

À chaque fois qu'un groupe (P.J. ou P.N.J.) réalise un jet, placez un dé dans la « Réserve d'entropie » (appelons-la ainsi par commodité). À tout moment, vous ou les P.J. pouvez décider d'activer la réserve d'entropie. Chaque groupe, M.J. d'un côté, représentant des joueurs de l'autre, lance un dé. Celui qui obtient le résultat le plus élevé l'emporte. Il prend dans la réserve un nombre de dé égal à la différence entre son résultat et celui de son adversaire. Il doit les utiliser dans la scène en cours et ne peut les capitaliser.

Si par exemple les P.J. sont opposés à un monstre puissant, ils peuvent décider d'activer la réserve. L'un d'eux lance un dé et obtient un 2. Le M.J. lance un dé et obtient un 5. Il dispose donc de 3 (5 -2) de bonus pour la scène de la rencontre avec le monstre. Il ne fallait pas jouer avec le feu...

Par la suite, la réserve continue à se reconstituer.

 

Éléments à prendre en compte

Plusieurs options s'offrent à vous pour la gestion de cette réserve. Vous pouvez décider d'interdire son utilisation pour certaines scènes. L'usage des dés de la réserve semble surtout se justifier pour des scènes impliquant aggressivité et fureur. Dans la scène finale, vous pouvez aussi répartir équitablement les dés de la réserve. Chacun est ainsi plus puissant ce qui assure un beau spectacle pour l'ultime scène, sans déséquilibrer le jeu.

Au contraire, si vous êtes joueur, vous pouvez doubler les dés placés dans la réserve au fil de la partie et faire lancer non pas un mais deux dés quand la réserve est activée. Le potentiel d'écart s'accroît ainsi subitement !

Partager cet article

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : D6 Intégral - Votre imagination pour seule limite
  • D6 Intégral - Votre imagination pour seule limite
  • : Blog dédié au système générique de jeu de rôle D6 Intégral.
  • Contact

Recherche