Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 18:33

Bonjour à tous,

Après la thèse et l'antithèse, voici venir l'heure des synthèses.

En route pour une première proposition visant à dépasser la simple alternative du plus fort / plus faible.

Bien à vous,

Cédric B.

De l'élève au maître

 

Intentions

Les héros commencent comme de simples apprentis maladroits mais progressent rapidement pour devenir des maîtres dans leur catégorie. Une configuration assez plaisante pour les joueurs !

 

Exemples

Alors que ses compères et ses ennemis restent sensiblement de même niveau durant les différents épisodes de la saga, Luke Skywalker, lui, passe du statut de fermier à celui de plus puissant guerrier de la galaxie. Cette volonté de forcer le trait de l'accroissement des capacités est au cœur des ressorts scénaristiques des mangas, de Dragon Ball à Naruto. Le petit apprenti, souvent naïf, devient un héros légendaire après de multiples épreuves. D'une certaine manière, les jeux de rôle vidéo sont aussi dans cette veine. De l'antique Baldur's Gate au récent Skyrim, les personnages quittent rapidement le niveau 1 pour s'élever. L'origine de cette vision du jeu ? Le vénérable Donjon et Dragon qui a toujours tourné au fil de ses éditions successives selon cette vision d'une progression rapide. Mais nous allons ici encore forcer le trait.

 

Pourquoi ?

Pourquoi les PJ gagneraient-ils si vite en puissance ? Plusieurs options s'offrent à vous :

- don : suite à une apparition ou une rencontre, les PJ reçoivent une bénédiction,

- élèves et maîtres : les PJ passent entre les mains de maîtres qui, par leur formation, accélèrent leur développement,

- science : manipulation génétique, cybernétique... Les univers futuristes offrent de nombreux ressorts pouvant expliquer une progression fulgurante,

- la puissance de la volonté : peut-être au final la meilleure des raisons expliquant la montée des PJ vers les sommets est leur propre volonté ?

 

Comment ?

Doublez, triplez voire quadruplez les Points de Personnages habituellement attribués à la fin d'un scénario.

Cette configuration est surtout adaptée à une campagne. Si vous voulez l'adapter à un scénario, boostez les personnages en leur donnant à la fin de chaque chapitre de l'aventure l'équivalent en points de personnage de ceux gagnés généralement en fin de partie.

 

Éléments à prendre en compte

Pour que les PJ sentent leur puissance s'accroître, confrontez-les à des épreuves récurrentes (patrouille de garde, marchandises à négocier, artefact à concevoir...). Au fil des parties, ils les réussiront de plus en plus facilement, jusqu'à ce qu'une tâche qui exigeaient d'eux force d'efforts deviennent une banale formalité.

Dans le même temps, dans un mouvement de balancier, pour conserver un intérêt aux scénarios, faites également monter en puissance les PNJ de haut niveau mais faites aussi monter les enjeux. Il ne s'agit plus pour eux par exemple de sauver un village mais le monde !

Partager cet article

Repost 0
Published by Cédric B.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : D6 Intégral - Votre imagination pour seule limite
  • D6 Intégral - Votre imagination pour seule limite
  • : Blog dédié au système générique de jeu de rôle D6 Intégral.
  • Contact

Recherche